MON CORPS NE M’APPARTIENT PAS.

5 Comments

  1. Melody dit :

    Bonjour Ingrid,

    J’avoue que je découvre ton blog et tes vidéos « grâce » à celle-ci et malheureusement à cause d’une mauvaise expérience. Je suis très touchée par le fait que tu sois touchée… Mais je voulais soulever aussi d’autres points qui concernent nos croyances personnelles sur notre statut de femme. J’ai moi aussi eu cette attitude de crainte, de manque de confiance et cette impression d’être sans défense. J’ai moi aussi eu des remarques désobligeantes et des expériences navreuses (même si jamais aussi traumatisante que celle que tu décris). Aujourd’hui j’ai 29 ans et une fille de 3 ans et je me suis beaucoup interrogée sur ce que je voulais lui transmettre sur son identité de femme. Lui dire qu’elle était une chose fragile et qu’elle devrait faire attention toute sa vie était inconcevable. Biensur lui parler des dangers possibles est nécessaire mais avant toute chose je voulais lui faire savoir qu’elle est puissante en tant que femme ! J’ai donc commencé à l’apprendre et à le découvrir moi-même pour moi-même et pour être ce modèle et bien que le monde soit resté le même, mes expériences sont de loin très différentes ! Je suis pour tous les dispositifs de la terre qui visent à protéger et rassurer les femmes, mais l’urgence selon moi est AUSSI de (ré)apprendre aux femmes qu’elles sont puissantes. Aujourd’hui je n’ai plus peur de sortir, je m’habille de façon sexy si j’en ai envie parce que MON CORPS m’appartient. Et bizarrement je ne fais plus embêter ! C’est cette prise de pouvoir sur TON corps qui impose le respect ! À côté de tous les dispositifs de protection et de punition, c’est ce travail personnel et individuel que chaque femme doit faire pour elle-même. Le monde ne sera jamais parfait mais tu mérites d’être heureuse et de te sentir en sécurité ! Crois-moi le sentiment de sécurité vient avant tout de ton monde intérieur ! J’espère ne pas t’avoir fait de tort avec ces mots. Moi je rêve d’un monde où les femmes ont conscience de leur pouvoir et de leur puissance et où elles s’aiment suffisamment pour ne tolérer aucun manque de respect ! Aujourd’hui si un homme me manque de respect dans la rue, je suis tellement convaincue qu’il N’A PAS À LE FAIRE, que je l’affiche sans problème, sans m’énerver, juste remis à sa place. Point ! Mais je sais que tout ça demande beaucoup de temps et de travail sur soi. En tout cas je te souhaite de découvrir à quel point tu es puissante en tant que femme et j’espère qu’à partir d’aujourd’hui tu te répèteras MON CORPS M’APPARTIENT jusqu’à ce que cette vérité soit tellement ancrée en toi que tu aies le sentiment que personne ne puisse te déposséder de ce corps ! En attendant, remets toi doucement, prend du temps pour toi. Bravo d’avoir eu le courage de partager cette expérience. Mais ne la laisse pas te faire croire que tu es fragile ou faible. T’es une bombe ❤️

  2. Melody dit :

    Bravo pour ton courage. Triste expérience. Mais je refuse que les femmes continuent à considérer leur sort comme une fatalité. Nous sommes puissantes. Tu es puissante. C’est un long travail personnel de le découvrir mais c’est nécessaire pour vivre librement et heureuse (oui c’est possible car je refuse d’être autre chose que pleinement heureuse). Et toi aussi c’est une décision que tu mérites de prendre… T’es juste une bombe et tu ne le sais pas encore ;)

  3. Sandrine dit :

    Merci pour ce témoignage poignant… Cela n’a pas du être facile de raconter tout ça, à voix haute et devant une caméra. Bravo à toi. Peu importe le point de vue ou la vision que l’on a sur ce vaste sujet d’actualité, la vérité reste la même : la grande majorité (pour ne pas dire la totalité) des femmes ont au moins une fois ressenti cela dans leur vie. Et c’est là le vrai drame. Courage <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *